Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le monde de papier

Le monde de papier

Résumés faits maison, avis mijotés à petit feu et blogueuse-lectrice aux petits oignons...

Le Labyrinthe, tome 1

Le Labyrinthe, tome 1

J'avais commencé à le lire, quand le tome 3 d'Hunger Games (qui, au passage, est génialissime et très triste, aussi) est arrivé à la médiathèque. Vu que je l'avais réservé, j'étais assez pressée de le lire. Et donc, j'ai abandonné le Labyrinthe....Excuse-moi, petit livre !

A savoir :

Le Labyrinthe, livre de James Dashner, publié aux éditions PKJ., adapté au cinéma par twentieth century fox, contient 407 pages.

Résumé :

Pour une expérience scientifique, plusieurs adolescents sont enfermés dans un labyrinthe. Leur seul but ? En trouver la sortie...

Mais, même si depuis deux ans les coureurs donnent tout pour trouver la porte qui leur permettra enfin de sortir de cet enfer, ils n'ont toujours aucune trace d'une quelconque issue. Et puis, Thomas est arrivé. Depuis cet instant, plus rien ne fut pareil. Entre Thomas, pourtant nouveau, qui réussi a passer une nuit dans le Labyrinthe (peuplé de Griffeurs, d'affreuses créatures robotiques) en sauvant au passage Alby et Teresa, une nouvelle recrue arrivée peu après Tom. Une fille. C'était une fille. Jusque là, il n'y avait eu que des garçons à y être envoyés. Mais là n'est pas la seule spécificité de la jeune fille; elle est porteuse d'un étrange message, comme quoi l'énigme impossible du labyrinthe était sur le point d'être résolue. Serait- ce donc enfin le moment de quitter ce monde sans sortie ?

Un nouvel espoir naît alors chez les bloqueurs.

Mais, le monde extérieur n'est peut être pas comme tous l’espère...

Note :

8/10. Car c'est un roman vraiment génial, plein d'action (et de morts :'(...) et de mystère, où le casse-tête le plus répandu devient une épreuve mortelle remplie de dangers et où le mystère ne cesse de grandir à chaque page...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article